Action Culturelle


Au collège: " La clef des contes "

Au cours de la 3e session de ce projet, la conteuse Magda Kossidas intervient chaque
semaine de janvier à mai 2014 durant 16 séances, dans une classe de 6e du collège
Jean Emond de Vendôme (41), le conte étant au programme scolaire, ponctuellement accompagnée d’une classe ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire). Elle propose
pour cette session un atelier sur le travail de l’écrit, alternant avec des moments de racontée. Lors des sessions précédentes, l’apprentissage a été organisé par grandes étapes : ÉCOUTER, LIRE ET ÉCRIRE, RACONTER.


A l'hôpital: "culture à l'hopital"

Interventions régulières en milieu gériatrique ayant comme objectif d'agir sur le moral des malades en laissant la place à l'imaginaire, en sortant les personnes isolées de leur solitude, et en reveillant des mémoires qui ne sont plus assez solicitées!


A L'ITEP (Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique) de Saint-Bohaire

Avec l’équipe de l’ITEP de Saint-Bohaire (41), le CLiO a conçu un atelier conte pour des
enfants et des adolescents présentant des troubles de la conduite et du comportement.
Par le moyen d’histoires, entendues, discutées, lues, composées et racontées, cet atelier
vise à offrir un temps d’apprentissage au contact de la conteuse Magda Kossidas et de sa discipline, dans un espace structurant et apaisant qui laisse la place au plaisir et au partage. Il participe de a spécificité même de l’ITEP d’offrir à la fois des interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques dans une perspective soignante d’ensemble.
Ce projet, qui fait suite à un autre développé en 2012 et réparti cette fois sur deux ans, a débuté sous la forme d’une première session en novembre 2013 qui se termine en juin 2014
Il est soutenu par la Fondation de France.


Au lycée: " Aux arts lycéens et apprentis ! "

Durant trois mois, les élèves d’une classe de 1ère se sont penchés avec Magda Kossidas sur la question suivante : « Les récits imaginaires sont-ils réservés aux jeunes lecteurs ? ». Après une initiation au récit par la conteuse, les élèves ont mené un projet l’écriture à partir du conte des frères Grimm « Les trois cheveux d’or du diable ». Le travail de mise en voix de l’histoire a permis une restitution orale par les lycéens devant des classes de maternelles.


Au Centre culturel des Rottes de Vendôme dans le cadre du PRE (Projet de Réussite Educative) : " sur le bout de la langue "

La conteuse Magda Kossidas a été sollicitée pour ce projet. Chaque semaine, pendant une période donnée, elle va durant deux heures à la rencontre d’un groupe d’enfants, âgés de 5 à 11 ans, accueillis dans le cadre du PRE. Elle travaille à améliorer l’écoute des enfants et à leur donner le goût des mots par le biais des histoires de son répertoire. En 2013, elles ont été choisies en particulier chez les frères Grimm en fonction de leurs thèmes et de leurs capacités symboliques et poétiques à répondre aux questions que les enfants se posent sur leur relation ou leur place dans le monde.